Un réfugié somalien poursuit un diplôme ME à 12 000 km dans le camp de réfugiés de Dadaab au Kenya

Abdikadir Abikar est un réfugié somalien poursuivant sa maîtrise en éducation (MEd) de l'Université York à Toronto, au Canada, à plus de 12000 km du camp de réfugiés de Dadaab au Kenya où Abdikadir étudie avec 6 autres réfugiés. 

Chaque jour, Abdikadir marche pendant près de deux heures au laboratoire informatique de Dadaab, où il se connecte à des plateformes d'apprentissage en ligne comme Moodle et Coursera qui lui permettent d'étudier et aussi de parler à ses camarades de classe et professeurs et de se sentir partie de la vie du campus.

«L'éducation change une personne. Cela m'a transformé »

En plus d'étudier pour son ME, Abdikadir est assistant d'enseignement pour la nouvelle cohorte d'étudiants du camp et veut utiliser son éducation pour faire une différence dans les communautés ayant un accès difficile à l'éducation. «Un jour, je serai un changemaker et je retournerai dans mon pays natal, la Somalie. Je veux appliquer de nouvelles idées et aider à éduquer les communautés en dehors des villes », explique-t-il.

Abdikadir et de nombreux autres étudiants réfugiés poursuivent leurs études supérieures grâce à un programme d'enseignement à distance Consortium pour l'apprentissage connecté, promu par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés. Dans ce consortium, les établissements d'enseignement supérieur du monde entier collaborent pour offrir un apprentissage connecté assisté par la technologie dans des contextes de conflit, de post-conflit, de crise et de déplacement de réfugiés.

Regardez l'histoire d'Abdikadir dans cette vidéo de UNHCR Canada

 

Faire un don à Moodle: façonner l'avenir de l'éducation avec la technologie open source

Écrire un commentaire